Congrès 2013 à Toulouse, France PDF Imprimer Envoyer

Ce fut un millésime où la quantité et la qualité ont été au rendez-vous. Les inscriptions étaient telles que l’auditorium réservé en 2009 fut rapidement complet. Afin de satisfaire les nombreuses demandes de réservations, il fallut trouver une solution. C'est ainsi que nous avons décidé de réserver une deuxième salle plus petite, mais équipée de deux écrans en simultané avec l’auditorium, 300 personnes présentes, et la majorité du domaine médical. Cette manifestation prend de l’ampleur ce qui fait apparaître que dans le milieu médical le sérieux et la reconnaissance des intervenants se confirme. Il faut aussi noter que la demande de livres et de DVD est en très forte augmentation, c’est là aussi une réussite importante de diffusion de la philosophie spirite et de son apport dans la santé humaine montrant l’importance du rôle de l’esprit sur le corps.


Dr. Mario Beauregard
Mario Beauregard, PhD., est un chercheur en neurosciences affilié au département de psychologie de l’Université de l’Arizona (Tucson). Il a reçu un baccalauréat en psychologie et un doctorat en neurosciences à l’Université de Montréal.
Le Dr Beauregard est l’auteur de plus d’une centaine de publications en neurosciences, en psychologie et en psychiatrie. Il a été le premier neuroscientifique à utiliser la neuroimagerie afin d’étudier le contrôle volontaire des émotions. Ses recherches sur la conscience lui ont valu d’être choisi par le groupe World Media Net comme l’un des "Cent pionniers du 21e siècle" (2000).
De nouvelles réponses aux questions séculaires corps-esprit ; Mario Beauregard était donc très attendu, car son intervention il y a 3 ans nous avait fait part des avancées sur la conscience dans la recherche médicale, notamment dans les neurosciences. En ouvrant la première intervention, il donne le ton du congrès, l'âme étant portée à la compréhension d'un large public. La prise en compte de l’esprit en tant que conscience extérieure au cerveau, voilà qui fait avancer la réflexion médicale, sur un sujet souvent controversé mais d'une importance capitale si la médecine veut progresser encore, principalement dans le domaine du mental.


Dr. Celia Maria Alves Dantas
Doctorat en Physique par l'Université Fédéral de Goiàs au Brésil. Elle fait des recherches sur les champs quantiques et solides, Hélium, Liquide, Solide et la physique de la Matière Condensée. Son intervention fut d’abord très technique et scientifique en faisant le point notamment sur les recherche en milieu quantique. Ce condensé de physique a petit à petit évolué vers le domaine quantique de la conscience et de ses applications et implications dans notre vie d’incarné. Conscience non locale: les principes quantiques appliqués au modèle cérébro-quantique comme première partie d’intervention a permis de faire le point de la recherche en physique quantique par rapport au fonctionnement des échanges au niveau de l’esprit-corps. Conscience non locale: le paradigme spirite appliqué au modèle cérébro-quantique : cette deuxième partie a permis de confirmer que le modèle spirite reste acceptable avec ces nouvelles théories. C'est ainsi que le Dr Célia Danta fait un parallèle entre les avancées de la physique quantique et les messages médiumniques portant sur le paradigme Spirite.


Dr. Carlos Roberto de Souza Oliveira
Médecin spécialisé en Anesthésiologie et post-gradué en Médecine du Travail et Acupuncture.
Membre actif de la Société Brésilienne d’Anesthésiologie. Communication Mental-Cerveau-Cellule à la lumière de la biologie moléculaire : cette science confirme là aussi le système des échanges d’informations entre l’esprit-conscience-cerveau avec les cellules du corps.D'après ses recherches, le cerveau n'est qu'un transmetteur et non un générateur de la conscience qui, elle, est non-locale et peut "s'exprimer" de différentes façons. Il nous a également expliqué que les états mentaux peut influencer la chimie de notre cerveau. Il nous invite indirectement à lire ou relire le livre du médium Chico Xavier "Evolution entre les 2 mondes" qui apportent de nombreux enseignements sur le paradigme Spirite que la science devra confirmer ou infirmer !



Dr. Danielle Vermeulen (http://www.daniellevermeulen.com)
Docteur en Anthropologie Sociale et Sociologie Comparée. C'est à la Sorbonne, sous la direction de Louis-Vincent Thomas qu’a été soutenue la thèse de Danielle Vermeulen portant sur l’évolution de la croyance à la survie après la mort au travers des expériences de mort imminente . Son travail a été publié sous le titre « Nde et expériences mystiques d’hier et d’Aujourd’hui » avec Une Nde pour en faire quoi ? elle nous a présenté un film réalisé avec une personne qui a raconté et commenté le vécu de sa NDE ainsi que des conséquences qui ont découlées de ce vécu aujourd’hui.
Actuellement, Danielle Vermeulen poursuit son aide aux autres par des conférences, des émissions et des accompagnements auprès de personnes ayant un proche dans le coma ou en fin de vie.


Sylvie Dethiollaz
Dctorat en biologie moléculaire à l’Université de Genève en 1997, après des études post-graduées à l’Université de Californie à Berkeley, elle crée à à Genève en 1999 le Centre d’étude et de recherche noétiques Noêsis. Depuis 2012, cette structure est devenue l'Institut Suisse des Sciences Noétiques, une Fondation reconnue d’utilité publique, dont elle est aujourd'hui la directrice exécutive. Elle nous a présenté : Que nous apprennent les états modifiés de conscience sur la Conscience ?Après avoir fait l'historique de son institution, Sylvie Dethiollaz nous fait part des nombreux cas qu'elle a eu l'occasion de rencontrer. Dans ces constats, nous retrouvons les mêmes constats que les personnes que nous trouvons dans le cadre du Spiritisme; Les personnes qui vivent des "phénomènes" hors normes, ne sont pas crues, pas entendues dans leur vécus, ce qui engendre pour elles de la souffrance et de la frustation.





Eric Dudoit est psychologue clinicien, docteur en psychologie clinique et psychopathologie, responsable de l’unité de psycho- oncologie, service d’oncologie médicale et soins palliatifs, CHU La Timone. Chargé de cours à l’Université de Provence (psychologie) et à l’Université de la Méditerranée (médecine).
Eliane Lheureux est sophrologue, psychothérapeute, praticienne en massages énergétiques, méditation, a exercé pendant plusieurs années dans le service d’oncologie médicale et soins palliatifs de la Timone. Co-auteur avec Eric Dudoit d’un ouvrage : « Ces récits d’EMI qui nous soignent » . Ces E.M.I. qui nous soignent : d'emblée, ils ont posé le problème: "ai-je un corps ou suis-je un corps ? Poser la question n'est-ce pas y répondre au vu des conférences qui ont précédé ? Eric Dudoit n'a pas mâché ses mots. Pour lui la science est une "grande supercherie". Pour elle (la science), ce qui n'a pas été démontré, de façon répétitive, en double aveugle, ..... n'existe pas ! Il y aurait donc des millions de personnes dans le monde qui sont soit des malades mentaux, soit des affabulateurs aux yeux de la science ! Un autre point abordé lors de ce thème, c'est le tabou qui règne en France au sujet du "toucher". Pourtant, les patients en fin de vie ont besoin avant tout d'attention et veulent mourir "debout". Dans ces moments-là, souvent les mots ne suffisent plus. Les patients ont avant tout besoin d'attention.
Ils nous ont également parlé du "Galiléen" et de son message sublime, rappelant également que l'être humain est avant tout un être social et que le malade en fin de vie a besoin d'être cru et entendu dans les nouvelles perceptions que lui ouvre son état.



Dr. José Roberto Pereira Santos
Médecin Spécialiste en Rhumatologie et en Médecine Intensive. Président de la Société de Rhumatologie de l’État d’Espírito Santo au Brésil.
Les Expériences de Mort Imminente (EMI) et les preuves de la conscience non locale : très bonne argumentation en faveur d’une expérience difficilement communicable de part les sensations en dehors des sensations du corps et qui dans la majorité des cas, transforment le comportement et la philosophie de ces personnes.Nous retrouvons dans son exposé la confirmation des propos du Dr Carlos Roberto. Pour lui il est important que la science démontre que la conscience n'est pas un "produit" du cerveau, mais qu'elle est "NONLocale". IL reprend, entre autre, pour sa démonstration l'étude menée par le Dr Pim Van Lommel reprise dans son livre "Mort ou Pas ?"



Dr. Jorge Cecilio Daher Jr
Médecin spécialiste en Médecine Interne et en Endocrinologie. Auditeur de la Pharmacie de Médicaments de Coût Élevé au Secrétariat de Santé de l’État de Goiás. Professeur à la Faculté de Médicine Uni Évangélique d’Anápolis. Médecin du Sanatorium Spirite d’Anápolis. Secrétaire de l’AME Brésil. Président de l’AME Goiânia.
Glande Pinéale X Fonction Quantique du Cerveau : Nouvelles Révélations Spirituelles sur Des Questions Séculaires : Le point a été fait entre les nouveaux progrès de connaissance sur la glande pinéale aujourd’hui, confirmant ce que disaient les affirmations d’Andre Luis, il y a bien longtemps, dans ses communications psychographiées par le médium Chico Xavier.




Dr. Marlene Nobre
Médecin Gynécologue spécialisée dans la prévention du cancer. Membre de l’Institut National pour l’Assistance Sociale et Sécurité Sociale (INAMPS), à la retraite. Présidente de l’Association Médico-Spirite Internationale (AME-Int). Présidente de l’Association Brésilienne des Médecins Spirites (AME-Br), à São Paulo.
Marlene Nobre a abordé avec Dr. Marcelo Saad les Soins Spirituels au moyen de l’imposition des mains et soins spirituels à distance ; nous sommes entrés là dans les pratiques spirites commentées et argumentées par des médecins ayant de nombreuses années d’expérience dans ces sortes de soins. C'est ainsi que le Dr Marlene Nobre a abordé les "passes magnétiques" avec imposition des mains ou l'eau magnétisée. Quand on sait que nous sommes composés à plus de 80% d'eau, on comprendra mieux l'intérêt de cette méthode. Elle a également abordé la "chirurgie spirituelle" en prenant le célèbre médium Brésilien João de Deus qui, depuis de nombreuses années, réalise un travail pour les malades, donnant des résultats plus que remarquables, parfois même là où la médecine traditionnelle n'a plus de solution à apporter.
Cet homme qui, bénévolement, vient en aide aux malades de tous les continents , mériterait que la science "officielle" se penche sur les résultats obtenus et tente de trouver des explications à ceux-ci. Le Dr Nobre, après avoir expliqué les grands principes de la thérapie spirituelle, a invité les pays occidentaux à approfondir leurs connaissances sur les thérapie spirituelles sachant que plusieurs centaines de centres spirites et des dizaines d'hôpitaux aux Brésil viennent en aide à toute personne le souhaitant, sans distinction de race, sexe, religion, .....


Dr. Marcelo Saad
Diplômé en Médecine par l’Université Fédérale de São Paulo. Dans cette même université, il a obtenu le grade de Maître et Docteur en Sciences de Réhabilitation. Comme spécialités médicales, il est spécialiste en Physiatrie et en Acuponcture. Actuellement, il est membre directeur du collège des Médecins d’Acuponcture de São Paulo. À l’Association des Médecins Spirites de São Paulo, il coordonne les projets de soutien spirituel pour les patients internés. Outre son travail comme médecin, il participe aux activités de publications scientifiques, au conseil de rédaction de revues médicales, il donne des conférences techniques et participe à des tâches académiques. Le Dr Saad, a lui abordé les soins spirituels à distance. La science commence à tolérer / accepter les soins spirituels directs, sous le couvert de l'effet placebo et du magnétisme, mais pour ce qui est des soins à distance, le pas n'est pas encore franchi ! Pour argumenter cette possibilité, il nous a parlé de la télépathie et des "interactions" qu'il y a entre les vrais jumeaux. Télépathie qui a été confirmée à travers diverses études et expériences, même lorsque l'individu est isolé "électromagnétiquement" par une cage de faraday. Pour lui, dans le cadre des soins à distance, il est question d'échange "d'information" et pas d'énergie. Nous retrouvons ici les mêmes principes que ceux de la physique quantique, ce qui semble contredire le modèle matériel des interactions physiques ! Le Dr Saad fait par la suite un comparatif entre ce que la philosophie spirite apporte au travers de ses enseignements et la science contemporaine, démontrant ainsi que des notions nouvelles qui commencent à être acceptées étaient déjà reprises dans notre littérature. Il termine en expliquant qu'il est difficile de faire des études sur le taux de réussite des soins à distance vu les différents paramètres à prendre en compte, mais il nous parle tout de même d'une expérience assez troublante menée sur des rats auquels on a injecté un produit mortel. Le produit ainsi injecté provoque la mort de 100% des rats. Lors d'une expérience où les rats ont, après avoir été injectés, subit une "imposition" des mains, on s'aperçoit que 90% des rats survivent au produit. Etonnamment de nombreux rats du groupe de contrôle ont également survécu, comme s'il y avait eu "transfert d'information"



Dr. Márcia Regina
Colansante Salgado Diplômée de la Faculté des Sciences Médicales de Santos (1984). Spécialisation en médecine du travail (1986) à la Faculté de Sciences médicales de Santos et Fundacentro. Post Graduation Lato Sensu. Spécialisation en Clinique Médicale (2002) À l’Université Métropolitaine de Santos et SBCM. Diplôme de Spécialiste en pneumologie attribué par l’ AMB et la société brésilienne de pneumologie et phtisiologie en 2003. Post-Graduation en audit des systèmes de Santé à l'Université Gama Filho et Fondation Unimed 2008.
La Spiritualité dans les Soins Palliatifs : sujet complémentaire là encore parfaitement traité de l’importance de l’accompagnement dans les soins palliatifs. Après des considérations historiques, le Dr Colasante nous a expliqué qu'actuellement la mort est toujours tabou alors qu'elle fait partie du cycle de la "vie". Avec la population vieillissante, cet aspect va devenir important dans les décennies à venir. La médecine refuse de parler des choses spirituelles à leurs patients alors qu'une étude menée aux USA revèle que près de 77% des patients estime que leur médecin devrait en parler avec eux, tout en respectant leurs croyances. Pour elle, la fin de "vie" est une étape essentielle qu'il convient de prendre en compte comme chaque étape importante de notre vie. Il restera à envisager l'euthanasie à la lumière de l'enseignement spirite.